• Jacqueline Courtois

Un flux, une transformation

Dernière mise à jour : 3 mai



…« Entre le corps tendu et le corps détendu, il y a aussi un processus. Si, pour nous, il y a soit un corps tendu, soit un corps détendu ou relâché, nous manquons l’essentiel. Comment se fera le passage d’un mode d’être où, pratiquement, votre corps n’est jamais relâché à un mode d’être où votre corps sera aussi relâché qu’il est possible, compte tenu des contractions indispensables pour agir ? Il existe un passage graduel d’un mode de vie physique insatisfaisant à un mode de mouvement et de sensation beaucoup plus juste. Mais, il n’y a pas là deux réalités à juxtaposer, il y a un flux, une transformation. »


Arnaud DESJARDINS

Photographie de Jade Milcent